Une statue qui voyage

Son premier voyage conduit le Travailleur à Mulhouse pour son installation Place de la Réunion

La délicate mise en place

Le deuxième voyage le 14 septembre 1909, la statue quitte la place de la Réunion pour le parc du Tivoli.

Les Mulhousiens le crurent alors définitivement installé.

 

C'était sans compter sur la guerre de 1939-45. Le 14 avril 1943, la statue fut ôtée dans l'espoir de pouvoir récupérer le métal, mais vu la mauvaise qualité de la matière, aucune décision ne fut prise. Un chantier municipal abrita l'encombrant Schweissdissi jusqu'en 1950. Ce fut son troisième voyage...

Au chantier municipal, rue d'Illzach en 1943 * Doc. RP

En 1950, la statue sort de son exil pour troner à la 6ème foire expostion de Mulhouse.

Doc. Archives Municipales

Puis après la foire, la statue retrouva sa place au jardin du Tivoli.

Du haut de son socle, le Schweissdissi regarde passer les années et pour les amoureux il est un confident discret, qui ne souffle mot de ce qu'il voit ou entend...

Les années passent, dans son écrin de verdure les mulhousiens lui jettent un regard complaisant en passant  à côte de lui.

 

Et pourtant, au printemps 1990, juste avant la piétonisation de la place de la Réunion, notre colosse revint sur les lieux de discorde pendant quelques semaines! Cette fois, pour ne pas faire de jaloux, il tournait sur lui-même et redevint la mascotte de Mulhouse et l'attraction de la place.

 

Retour sur la place de la Réunion
Le Schweissdissi et le grand Conseil de la Confrérie

En date du 14 décembre 2007,

suite à la demande de la ‘’ Schweissdissi Confrérie Milhüsa’’ auprès de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et, avec le concours de Monsieur Edouard Boeglin, Conseiller Municipal Délégué au Patrimoine, le Schweissdissi a été inscrit au Patrimoine des Monuments Historiques